Les Vergers

Ecoquartier des Vergers

L’écoquartier des Vergers, c’est 30 immeubles, plus de 1200 logements.

A l’automne 2012, la commune de Meyrin a invité notre Coopérative à déposer sa candidature pour obtenir un droit de superficie1 dans le cadre du développement du futur écoquartier des Vergers. En effet, la commune de Meyrin détient 47% des droits à bâtir du futur quartier (soit quelques 600 logements sur les 1200 prévus) et, dans ce contexte, elle a fait le choix courageux de s’adresser principalement à des coopératives participatives, dont la philosophie correspondait le mieux aux souhaits de la commune.

La Coopérative Equilibre s’est tout de suite identifiée à la démarche et a sauté sur l’occasion pour présenter un dossier de candidature qui reprend les grandes lignes de son premier projet à Cressy, correspondant point par point à l’appel de la commune.

C’est ainsi que notre Coopérative bénéficie d’un mini quartier dans l’écoquartier, avec trois immeubles disposés idéalement en fer à cheval et s’ouvrant sur l’esplanade centrale (voir image ci-dessus). Programmés pour être habités dès 2017, ces bâtiments nous donnent la chance de poursuivre notre démarche tout en contribuant d’abord à l’émergence, puis à la vie quotidienne, d’un quartier en phase avec les enjeux actuels. Ainsi commence une aventure véritablement passionnante  et nous tenons ici à exprimer notre profonde reconnaissance envers la commune de Meyrin.

Cahier des charges pour les 3 bâtiments & première journée participative – 8 juin 2013
Dès l’attribution du terrain en novembre 2012, un petit groupe de futurs habitants s’est mis à travailler sur le cahier des charges qui constituera, pour les architectes, les lignes directrices permettant d’établir un avant-projet des trois bâtiments. En effet, la commune de Meyrin a tout de suite souhaité que les coopératives organisent des concours d’architecture pour s’assurer que les bâtiments répondent à une certaine qualité et une certaine diversité. Dès lors, nous avons travaillé en petits groupes pour définir les différents aspects des bâtiments que nous aimerions habiter. Afin de finaliser le cahier des charges et inviter tous les membres à s’exprimer (pas seulement les futurs habitants), nous avons organisé une journée participative le 8 juin 2013 animée par Xavier de Stoppani avec la participation d’une trentaine de personnes.

Concours d’architecture printemps – été 2013
Au printemps 2013, nous avons auditionné une dizaine de bureaux d’architectes qui avaient été présélectionnés après un sondage auprès de tous les membres. Un premier groupe d’une vingtaine de futurs habitants a alors choisi cinq bureaux pour développer des projets parallèles sur la base du cahier des charges finalisé grâce à la journée participative du 8 juin dernier.

Le 15 octobre 2013, nous avons reçu cinq beaux projets (projet 1, projet 2, projet 3, projet 4 et projet 5). Le Collège d’Experts, composé d’une quinzaine de personnes (dont la majorité des professionnels externes à la coopérative) s’est réuni pendant deux grosses journées pour évaluer les projets. La première fois, le 31 octobre 2013, pour évaluer les dossiers et la deuxième fois, le 4 novembre 2013, pour auditionner les candidats.

Après d’intenses discussions, le Collège est parvenu à un accord unanime pour choisir l’équipe et rédiger un rapport:

Daniela Liengme architectes et Baillif-Loponte et Associés SA
Ingénieurs civil: INGENI SA
Ingénieur thermicien: Archiwatt

Voir les images de l’avant projet des bâtiments (actualisé au mois de mars 2014)
Téléchargez ici les derniers plans de nos trois futurs immeubles (mars 2015)
Téléchargez ici le PPT des Aménagements extérieurs


PLUS ON EST DE FOUS, PLUS ON BÂTIT ! PREND CONTACT ! info@cooperative-equilibre.ch

L’actualité du projet et des commissions se trouvent dans n°6 la feuille des Vergers

L’actualité des projets et de la participation au niveau du quartier se trouve sur la plateforme participative de l’éco-quartier !


  1. Le droit de superficie ou DDP est un bail pour la location du terrain sur une durée (typiquement pour 99 ans avec conditions de renouvellement stipulées dans le bail). Ainsi, la commune reste propriétaire des terrains et la coopérative devient propriétaire du bâti.